in

La cabane de jardin, un incontournable

Les cabanes, les chalets ou les abris de jardin sont devenus à la mode. De ce fait, ils représentent actuellement un élément incontournable, car chacun veut avoir sa propre cabane. L’objectif peut différer. L’essentiel est de pouvoir installer, mettre sur pied, aménager, décorer et entretenir une cabane à soi.

Cependant, ce n’est pas aussi simple que cela en a l’air. Beaucoup d’étapes sont à franchir. Cet article vise par conséquent comme objectif à vous aider. Ainsi, les différentes étapes vous seront présentées. Cela va de la détermination de la fonction à attribuer à votre cabane jusqu’à sa finition. Au préalable, vous allez connaître ce que c’est qu’une cabane de jardin.

Du rêve à la réalité

La cabane de jardin est en quelque sorte le prolongement du rêve du citadin qui se transforme en Robin des jardins, juste chez lui. Ainsi, il peut quotidiennement et à moindres frais trouver refuge dans sa cabane. Il existe aussi une approche dévoilée ou non d’être plus proche de la nature. En plus, elle peut également s’interpréter comme étant la fuite de la ville et de tout ce qui nous entoure.

Cela peut se matérialiser par :

  • une cabane perchée
  • une cabane construite sur pilotis ou dans un arbre
  • un vieux cabanon au fond du jardin restauré au goût du jour
  • une cabane toute neuve, une réplique en version minimale de l’intérieur à la maison

La cabane est en bois. Toutefois, elle peut comporter quelques éléments métalliques. Normalement, elle s’ouvre sur l’extérieur. Des modèles plus sophistiqués possèdent une terrasse. En outre, les cabanes construites dans les arbres ou sur pilotis sont dotées d’un escalier.

Une cabane polyvalente ?

Les impacts de la modernité se font sentir sur la conception des cabanes de jardin. En effet, les inspirations ne manquent pas. En outre, les conseils disponibles sur Internet rendent la mission accessible à tous.

De ce fait, les cabanes deviennent une véritable pièce pour une vie supplémentaire ou comme chambre d’hôtes. Pour les artistes, elles vont devenir un lieu intime pour se ressourcer. D’un autre côté, elles vont devenir un endroit disponible pour stocker et ranger les outils de jardinage. Cela peut aussi concerner les outils de bricolage.

Les possibilités sont presque illimitées, d’où la diversification des cabanes de jardin. Cela facilite l’usage, le choix de matériaux et de la décoration. Tous les goûts et toutes les envies sont donc satisfaits. Vous pouvez lors commencer à découvrir les étapes nécessaires pour votre cabane de jardin.

Savoir déterminer la fonction à attribuer à votre cabane

Avant d’aller plus loin avec votre cabane de jardin, vous devez être fixé sur la destination de celle-ci. Immanquablement, elle fait partie des aménagements de votre jardin. Vous pouvez l’effectuer vous -même. Il vous est également possible de faire appel à un jardinier ou à une entreprise.

La cabane peut être conçue pour rester fonctionnelle. De ce fait, elle est utilisable pour servir d’entrepôt de divers matériels et équipements. Elle peut facilement être transformée en un espace de bricolage. Enfin, elle peut devenir une petite annexe de la maison par l’apport d’éléments de confort bien précis.

En outre, la cabane peut aisément être affectée pour une habitation. Elle peut ainsi servir de :

  • studio de musique
  • une zone pour le rangement de vélos ou barbecues
  • une cuisine durant l’été
  • une chambre temporaire pour des invités
  • une chambre définitive pour un enfant qui se veut être indépendant

C’est la formule retenue qui va servir de base pour déterminer les autres facteurs à considérer pour votre cabane.

Déterminer la surface nécessaire et idéale

La fixation de la superficie à attribuer à la future cabane dépend essentiellement de l’usage à affecter. Par conséquent, vous devez penser à une surface :

  • en-dessous de 4 m² pour un cabanon pour le rangement
  • entre 4 et 10 m² pour le rangement ou d’espace d’accueil
  • entre 10 et 15 m² plutôt pour un usage en été comme une pièce de secours ou d’appoint
  • entre 15 à 20 m² est suffisante pour servir d’atelier ou de pièce de rangement, notamment pour le bois

Votre cabane et la règlementation

La construction d’une cabane de jardin nécessite d’effectuer une demande auprès de la mairie. Si sa superficie varie entre 4 et 19 m², une simple déclaration de travaux est obligatoire. Toutefois, il faut que la superficie ne soit pas incluse dans les surfaces construites. Ainsi, elle n’est pas taxée au titre de la taxe d’habitation.

Si la cabane va occuper plus de 20 m², elle se classe comme étant une construction. Par conséquent, un permis obligatoire est à déposer au service de l’urbanisme.

Bien déterminer l’emplacement

Maintenant, la question qui vient à l’esprit se rapporte à la future localisation de la cabane. En effet, un certain nombre de critères sont à prendre en compte. Il s’agit surtout de l’aspect sécuritaire. Cela se rapporte notamment aux cabanes sur pilotis ou dans les arbres. À cet effet, un espace plan est plus qu’indispensable.

Cela étant, vous devez veiller au respect des quelques règles qui suivent :

  • existence d’un sol nivelé et bien préparé avec une surface bien ratissée, tassée et recouverte d’un feutre
  • les grandes cabanes sont à poser sur des lambourdes, parpaings ou une dalle de béton
  • l’emplacement au fond du jardin se trouve privilégiée pour sa tranquillité
  • une exposition partagée entre mi-ensoleillée et mi-ombragée est parfaite
  • un espace de circulation fonctionnelle, surtout pour les abris de rangement

Les matériaux à utiliser

Vous arrivez à l’étape où vous aurez à déterminer le matériau qui va fournir l’ossature de la cabane. Encore une fois, cela se rapporte à la fonction de la cabane. Comme celle-ci se trouve dans le jardin, le bois est le plus utilisé. À cet effet, vous avez :

  • le bois brut qui va se fondre dans le décor naturel où se trouve la cabane
  • le bois peint avec malheureusement un entretien presque régulier
  • le bois spécialement traité à haute température ou autoclave pour résister aux insectes et à l’humidité

Les autres matériaux

Les structures en métal peuvent être utilisées, car elles sont faciles pour le nettoyage. S’il s’agit de l’acier galvanisé, il ne craint pas la rouille.

Quant à la résine et le PVC, ils sont capables d’imiter l’aspect du lambris peint. Ils offrent de la résistance et sont faciles à nettoyer. Quand ils sont fournis en kit, ils sont très pratiques pour le montage. Toutefois, s’il y a une casse aucune réparation n’est possible.

Pour conclure avec les aménagements éventuels

Vous êtes au bout du chemin après avoir mis sur pied votre cabane. Vous admirez votre œuvre. Quelque chose reste-t-il à faire comme de derniers aménagements ? Peut-être oui. Il peut s’agir de simples colonnes d’étagères pour le rangement. Si la cabane est destinée pour servir de pièce, le choix des fenêtres se pose. En même temps, vous devez également aborder sérieusement tout ce qui se rapporte au plancher et surtout à l’isolation. Cette dernière peut s’avérer indispensable selon le cas.

Alors, bonne continuation !

Blanchiment dentaire

Comment choisir une maison de retraite ?