in

Le guide complet de l’assurance vie

Vous avez terminé vos études, vous êtes sur le point de décrocher un poste ou venez d’avoir une promotion. Vous allez pouvoir atteindre vos objectifs dans la vie et pouvoir partir de la maison familiale. Vous désirez acheter une nouvelle habitation pour votre vie future, avec le projet de se marier. Vous réfléchissez à la démarche à faire pour accomplir et protéger votre projet.

Une assurance vie peut être une solution pour vous. Mais qu’est-ce qu’une assurance vie et comment elle fonctionne ? Cet article vous aidera à approfondir un peu plus sur votre connaissance à ce sujet. Il va aussi pouvoir donner une réponse à la question posée.

Comment fonctionne une assurance vie ?

Définition

Une assurance vie est un contrat en vertu duquel l’assureur s’engage à accorder une rente ou un capital au souscripteur en contrepartie d’une prime. C’est un contrat très intéressant pour toutes les personnes qui veulent épargner soit pour une retraite complémentaire, soit pour une transmission d’héritage.

Le paiement du capital est effectué conformément au type de contrat choisi par le souscripteur En effet, il existe 2 catégories de contrats viagers : l’assurance en cas de décès et l’assurance en cas de vie.

  • L’assurance en cas de vie : si le contrat est arrivé à son échéance, le capital sera versé à l’assuré s’il est toujours en vie. C’est la vie de l’assuré qui est le risque à garantir. Il est à noter que l’assuré peut être le bénéficiaire de la somme versé, pour financer sa retraite ou ses projets, par exemple.
  • L’assurance en cas de décès : l’assuré est décédé avant la fin du contrat, le capital majoré ou minoré des plus-values sera versé au compte du bénéficiaire que le souscripteur a désigné. Le bénéficiaire doit donc être une autre personne que le contractant.

Fonctionnement de l’assurance vie

L’assurance vie est dans la branche des placements financiers. Par ailleurs, comme c’est un contrat, nous allons voir comment il fonctionne.

La durée des contrats d’assurance vie

L’objectif de départ défini la durée d’un contrat, cela peut être un achat immobilier, préparation de retraite, etc. Parfois, il faut penser à un engagement qui dure le minimum possible (8 ans) pour pouvoir en tirer un meilleur bénéfice sur l’accord.

Contributions aux polices d’assurance vie

Le versement de la cotisation pour l’assurance est programmé selon le contrat fait entre le souscripteur et l’assureur :

  • Contrats à versements programmés : les versements sont programmés d’après un calendrier que le souscripteur a accepté de suivre. Cela peut être trimestriel, mensuel, annuel. Ces contrats de prévoyance vie autorisent habituellement des versements supplémentaires à la convenance du souscripteur.
  • Contrats à versement libres : consiste à choisir librement le montant du virement et sa date de versement. Dans certains contrats d’assurance-vie, il existe un montant minimum de cotisation.
  • Contrats à cotisation unique : par son appellation, on verse qu’un seul paiement lors de la souscription.

Les couts des contrats d’assurance vie

Les frais qui peuvent être prélevé dans l’accord sont les couts d’entrée et les frais de gestion. La compagnie d’assurance les retire au moment du virement de versement.

Les diverses options de sortie des contrats de prévoyance de vie

Il existe des possibilités qu’offre un contrat de vie à son échéance, que nous allons citer actuellement :

  • obtention de la prestation sous forme de montant
  • obtenir le paiement de la prestation sous forme de pension : soit viagère immédiate, soit à annuités certaines, la rente peut aussi être réversible au profit d’un proche et soit une rente dépendance

Possibilités de rachat ou de prêt en cours de contrat

Il est possible de demander un rachat ou une avance en cas de nécessité avant la clause d’un contrat d’assurance vie. Néanmoins, il faut que le contrat comporte une valeur de rachat.

  • L’avance est une procédure que fait l’assureur en avançant la somme que demande le souscripteur sans changer les conditions du contrat d’assurance. La compagnie d’assurance ne va pas non plus déduire sur l’épargné.
  • Le rachat total est une démarche qui permet au souscripteur de se faire restituer la totalité de la valeur en espèces du contrat avant l’échéance.
  • Le rachat partiel est le remboursement du souscripteur d’une partie de la valeur de rachat du contrat avant son terme. Tandis que l’autre partie reste dans investissement de la prévoyance de vie.

Pourquoi souscrire à une assurance vie ?

La bonne question, c’est pourquoi ne pas souscrire à une assurance vie ? En effet, l’avantages qu’apporte une assurance est impossible à mesurer. Toutefois, voici quelques raisons pour faire la souscription :

  • Pour la préparation de la retraite : la prévoyance vie remplit vraiment le rôle de l’épargne pour la retraite, car c’est un placement à long terme. À cela s’ajoute la possibilité de stopper l’accord à partir du jour de la retraite.
  • Permet de transmettre un capital : dans le cas ou l’assuré est décédé, il y aura une dispensation des droits de succession sur le capital constitué. Plusieurs bénéficiaires peuvent être désignés, dans le cercle familial ou pas.
  • La constitution d’un capital : l’investissement dans de nombreux supports est possible, en offrant à tout moment une combinaison unique de risque et de rentabilité.
  • La fiscalité est réduite au minimum après un certain temps.

Comment souscrire à une assurance vie ?

Convaincu par ces différents avantages, vous avez donc décidé de souscrire une assurance-vie, mais vous ne connaissez pas les étapes à suivre ? Voici comment faire pour s’engager à une assurance vie.

Tout d’abord, deux éléments principaux doivent être réalisé pendant la souscription : le versement du premier apport et la désignation du ou des bénéficiaires.

Le versement du premier apport

Les couts de cotisations sont variables selon vos choix, effectuer un versement unique sous la forme d’une somme forfaitaire ou opter pour des primes périodiques mensuelles, trimestrielles ou annuelles.

Le choix d’un ou de plusieurs bénéficiaires

Le souscripteur est libre de choisir son bénéficiaire. Il peut le faire pendant la signature du contrat ou après, selon son choix. Une fois désigné, le bénéficiaire doit être mentionné à l’écrit sur la police d’assurance ou sur une autre document comme le testament.

Où contracter une assurance-vie

La souscription à une assurance vie peut se faire auprès d’un agent d’assurance ou directement à la compagnie d’assurance. Tous les deux doivent être titulaires d’un permis délivré par la CSFO. Vous pouvez vérifier la possession de ces permis.

Qu’est-ce que la domotique ?

Le remariage, une bonne idée ?